19 nov. 2017: Journée Mondiale des Pauvres

N’aimons pas en paroles, mais par des actes

Le 20 novembre 2016, à la suite de Fratello et en conclusion du jubilé extraordinaire de la miséricorde, le Pape François invitait l’Église à vivre et à célébrer la journée mondiale des pauvres. Le pape écrivait dans sa lettre apostolique “Misericordia et misera” « À la lumière du « Jubilé des personnes socialement exclues », alors que dans toutes les cathédrales et dans les sanctuaires du monde les Portes de la Miséricorde se fermaient, j’ai eu l’intuition que, comme dernier signe concret de cette Année Sainte extraordinaire, on devait célébrer dans toute l’Église, le 33e Dimanche du Temps ordinaire, la Journée mondiale des pauvres. Ce sera une journée qui aidera les communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au coeur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare git à la porte de notre maison (cf. Lc 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale ». L’essentiel est dit dans cette annonce.

Le 13 juin, dans un nouveau message intitulé : ‘N’aimons pas en paroles, mais par des actes’ le Pape François a précisé l’importance et l’objectif de cette journée. 

La Journée Mondiale des Pauvres a eu lieu  ce dimanche 19 novembre 2017. Nos antennes Captifs, notamment à la paroisse de l’Immaculée Conception et à Sainte Jeanne de Chantal ont vécu cette journée en organisant des festivités auxquelles étaient conviés les paroissiens. 

3 personnes accueillies de l’Immaculée Conception étaient aussi à Rome pour déjeuner avec le Pape ce dimanche 19 novembre, au Vatican, avec 1500 personnes en précarité de toute l’Europe. Lire leur témoignage sur Aletéia

 

Suivez toute l’actualité de la JMP 2017 sur la page du Diocèse de Paris

 

« A la base des nombreuses initiatives qui peuvent se réaliser lors de cette journée, qu’il y ait toujours la prière », Pape François le 13 juin 2017