La Cordée du Ciel

Collecte : du bitume au sommet de la montagne, aidez des personnes de la rue à gravir le Massif des Écrins !

 

L’association aide depuis 1981 les personnes de la rue à se reconstruire, en faisant tomber les barrières qui entravent le processus de sortie de rue : barrière de la langue, mauvaise estime de soi ou encore isolement communautaire.
 
Par l’ascension du Massif des Écrins (Hautes-Alpes) et du défi incroyable (3600 mètres) qu’il symbolise pour les personnes en situation de précarité, le but de ce projet unique et insolite est de leur redonner un nouveau souffle de vieet le désir de s’en sortir.
 
Le projet consiste à préparer un groupe de 12 personnes de la rue et leurs accompagnateurs, dans l’ascension du Massif des Écrin qui se déroulera du 17 au 21 juin 2019.
 
Ce défi sportif et solidaire part d’une triple conviction : 
  • Croire en leur capacité à se dépasser
  • Croire en leur potentiel à traverser une épreuve que d’autres redoutent
  • Croire en ceux que personne ne penserait capable

 

Afin de mener à bien ce projet et de permettre au groupe d’accomplir ce défi, chacun peut participer via un don sur un collecte spécialement créée pour l’occasion ! Cliquez ici pour y accéder.

 
 

Dominique, infirmière bénévole aux Captifs sur France 2

Le dimanche 31 mars 2019, Dominique, bénévole infirmière à l’antenne de l’association de Paris 10 – ESI, nous partageait un extrait de son quotidien auprès des personnes en situation de précarité.

Découvrez-la dans l’émission Le Jour du Seigneur, diffusée sur France 2.

/

Maryse Lépée sur France 2

Le dimanche 17 février 2019, Maryse Lépée, Présidente des Captifs, était présente dans l’émission le Jour du Seigneur, diffusée sur France 2. 

La vidéo nous fait part de sa réaction suite à un extrait « scandaleux » des Lectures du jour.

Avec l’aimable autorisation de l’émission le Jour du Seigneur

Du 29 mars au 26 avril 2019: la Comédie des Ternes joue pour les Captifs

La Comédie des Ternes revient en 2019 et toujours au profit des Captifs!

 

La Comédie des Ternes joue « L’invitation au Château » du 29 mars au 26 avril !

8 Représentations auront lieu à 20h30 à l’Espace Saint Pierre (121 avenue Achille Peretti, 92200 Neuilly-sur-Seine) :

 

  • Vendredi 29 mars        
  • Lundi 1er avril
  • Lundi 8 avril
  • Mardi 9 avril
  • Vendredi 12 avril
  • Mardi 23 avril
  • Jeudi 25 avril
  • Vendredi 26 avril

 

La Comédie a soutenu le projet d’activités de dynamisation et de séjours d’été, pour les personnes en grande précarité accueillies dans notre antenne de Sainte Jeanne de Chantal (Paris 16ème).  

 

Retrouvez l’évènement sur facebook ici

Paris, 1896. Pontagnac, coureur invétéré de jupons, a pour habitude de suivre les femmes dans la rue… et parfois même jusque dans leur salon. Mais lorsqu’il se retrouve chez Lucienne, c’est sans savoir que celle-ci n’est autre que la femme de son ami Vatelin…
Un mari pris au piège du chantage de son ancienne maîtresse, des épouses qui jurent de rendre la pareille à leurs maris infidèles, un célibataire fou amoureux de la femme de son meilleur ami, un anglais de Marseille et son excentrique épouse, un médecin militaire à la retraite dont la femme est sourde comme un pot, une cocotte qui use de ses charmes, une soubrette qui ne se laisse pas conter fleurette, un vieux serviteur un peu trop familier… Maris, épouses, amants et maîtresses se croisent et s’affrontent dans ce joyeux vaudeville… mais qui sera le dindon de la farce ?

 

 

18 mai 2019: Formation « Accueillir le frère »

Repas SDF ©Sophie Brandstrom

Dans le cadre des Rendez-vous de l’École Cathédrale, six intervenants nous invitent à réfléchir à discerner, à nous enrichir et à agir en Église et dans la cité.

L’arrivée des migrants et des réfugiés alimente régulièrement l’actualité médiatique et politique. Elle déstabilise les modes de vie d’une société dont l’organisation repose sur la sédentarité et l’individualisme. Pourtant les migrations ne datent pas d’hier et elles ne sont pas un phénomène temporaire. L’arrivée de migrants suscite des débats, nous demande de faire des choix, interroge les chrétiens pour lesquels l’accueil du migrant, de l’autre, est un devoir de charité qui passe par la rencontre avec l’étranger. Depuis toujours l’Église reconnait le droit à la mobilité aux hommes et femmes.

 

Pour la dernière séance de l’année, samedi 18 mai de 9h30 à 12h30, Carlos Caetano – directeur du Service National de la pastorale des migrants à la Conférence des évêques de France, sera l’intervenant de ce rendez-vous au Collège des Bernardins sur le thème : «L’Eglise à la recherche de nouveaux modèles pastoraux. Comment une paroisse va vers ses périphéries ?».

 

Téléchargez le programme des 6 séances,  et inscrivez-vous sur ce lien

 

 

Priez avec nous sur Hozana

Nous venons de créer une communauté de prière sur le site Temps de prière aux CaptifsHozana, et nous serions ravis de vous y retrouver ! 

 

Hozana est une association qui permet à chacun d’aider ses frères et de se rapprocher de Jésus, par la création d’une vaste communauté de prière autour de propositions spirituelles (intentions, méditations, formation à la prière, etc.). 

 

Retrouvez notre communauté de prière en cliquant ici !

Chaque lundi à 17h, nous y publions soit des actualités relatives à l’association, des paroles de la rue, des citations de notre fondateur Patrick Giros et bien d’autres choses. Rendez-vous donc, lundi prochain ! 

Zéphyr : les Captifs participent à un record du monde !

Mongolfière record du monde Zéphyr, c’est un ballon révolutionnaire puisqu’il est habitable mais également capable de voler sans interruption ! Du jamais vu et un projet extrêmement novateur, qui soutient 3 associations : Zebunet, La Guilde et Aux captifs, la libération, et auquel les femmes de l’atelier couture Bakhita ont participé.

Grâce au soleil, le ballon peut voler et ne laisse aucune trace dans l’atmosphère et donc aucune pollution, ce qui permet de récolter des données scientifiques, qui étaient jusqu’ici totalement hors de portée. Cet été, Zéphyr va effectuer le vol le plus long de l’histoire et donner vie à une aventure extraordinaire : portés par les vents, deux pilotes passeront 30 jours sans escale, suspendus entre 100 et 8000 mètres au-dessus de l’Europe, de l’Arctique et de l’Amérique !

Si ce ballon pourra bientôt voler, c’est en grande partie grâce au travail des femmes de l’atelier couture Bakhita, qui ont réalisé puis cousu sa partie inférieure. Le vol d’essai et le décollage, qui ont eu lieu à Pâques, furent d’ailleurs un grand succès !

Bon vol !

Pour suivre leurs aventures c’est ici.

 

En librairie: « De la rue au monastère »

Paru le 4 avril 2018: « De la rue au monastère » par Alexandre Duyck

 

La rencontre improbable entre des prostituées de Paris et des moines du sud de la France : un récit bouleversant, rempli d’humanité

De la rue au monastère - Alexandre DuyckAlexandre Duyck est bénévole aux Captifs dans notre antenne Saint-Leu Saint-Gilles (Paris 1er). Le livre « De la rue au monastère » paru le 4 avril aux Editions Bayard raconte la rencontre la plus improbable qui soit. Celle de femmes se prostituant rue Saint-Denis à Paris et d’hommes vivant reclus dans l’abbaye d’En Calcat dans le département du Tarn. Il dévoile la force de ces séjours passés tous ensemble où les femmes peuvent se raconter comme jamais auparavant. Cet ouvrage montre leur capacité à se retrouver en tant que femmes et non plus en tant que « prostituées ». Après avoir connu le pire (comme l’esclavage sexuel), elles retrouvent auprès des moines, intégrité et dignité.
On découvre aussi des personnages inoubliables, comme soeur Solange, bénévole de l’association Aux Captifs, la Libération, qui depuis des années emmène des prostituées au monastère, y compris des transexuelles. « Avec nous, elles retrouvent une relation saine avec des hommes et ceci constitue notre plus grande joie » résume Frère Daniel.

Écrit comme un journal de bord, ce récit étonne et bouleverse.

 

 

Acheter le livre

 

« Un jour, une femme a dit à Solange: ‘Dans la rue, quand je me prostitue, je vis à côté de mon corps. Ici, chez les moines, j’ai retrouvé mon corps’. »

2 avril 2019: Célébration des morts de la rue

La célébration annuelle des Morts de La Rue aura lieu le Mardi 2 avril de 11h30 à 14h30 dans le jardin Villemin 14 rue des Recollets 75010 Paris).

Venez nombreux rendre hommage aux 566 personnes dont nous avons appris le décès en France pour l’année 2018. 

Ils sont probablement 6 fois plus nombreux, leur mort a souvent été violente,  noyades, agressions,  accidents … sur la voie publique ou en abris,  parking, cabane,  métro, hôpital …
Ils sont morts tout au long de l’année.

28 mars 2019: Grande veillée de prière

Pour la quatrième année consécutive, une grande veillée de prière fraternelle pour et avec les personnes de la rue aura lieu le jeudi 28 mars 2019 à l’Eglise Saint Leu – Saint Gilles (Paris 1er). 

Cette année encore, pour le Carême, nous souhaitions prier ensemble pour faire communauté, en vivant un temps de miséricorde ensemble: bienfaiteurs, personnes de la rue et personnes en prostitution, bénévoles, salariés, volontaires et parisiens de tous horizons. 

 

 

 

  » Aujourd’hui, ne fermez pas votre coeur, mais écoutez la voix du Seigneur  » Psaume 94

 

Retrouvez la 1ère veillée-rue du 10 mars 2016 en image avec ce petit reportage de KTO.