Messages aux écoles

L’association Aux captifs, la libération contribue à mieux faire connaître la réalité de l’exclusion et à changer le regard sur les personnes qui vivent dans ou de la rue. Les Messages aux écoles (MAE) ou interventions en milieux scolaires et éducatifs sont un des moyens de cette mission de médiation sociale.

 

Intervention dans une écoleRépondre aux interrogations des jeunes

Interpellés par des représentants de la ville face au risque de délitement social et par la direction de l’Enseignement Catholique, nous intervenons dans les établissements scolaires et universitaires pour partager notre expérience de vie auprès et avec les personnes de la rue, sans abris ou prostituées.

Dans un environnement urbain où ils croisent quotidiennement des personnes en grande exclusion, les jeunes sont éveillés à cette « anormalité » qui leur pose question. Voir sans savoir, c’est prendre le risque de juger de façon erronée et de se faire de fausses idées qui génèrent elles-mêmes à long terme de l’exclusion : comment éviter alors la gêne, la méfiance, les critiques face aux personnes dont on ne voit que l’apparence ou à l’inverse, une grande naïveté face à des personnes qui peuvent aussi faire preuve de violence au moins verbale ?

Face à ces interrogations, l’association développe ces interventions auprès de l’enseignement catholique en priorité et de l’enseignement public pour changer les regards et éveiller à la fraternité, la miséricorde, la compassion et la charité.

« Cela casse le fossé qu’il peut exister entre des personnes. Se rappeler qu’un SDF est avant tout une personne qui n’est pas plus bête ou malchanceuse que les autres ».

 

Sensibiliser la jeunesseSensibiliser, former, témoigner

Une équipe formée de salariés, bénévoles et personnes de la rue intervient, seul ou en binôme, avec quatre objectifs plus spécifiques :

  • Changer de regard sur les personnes victimes de l’exclusion et de la prostitution. 
  • Découvrir les leviers de la relation et de la fraternité avec ces personnes: gratuité, fidélité, inconditionnalité, regard sur chacun dans son intégralité.
  • Prévenir des risques des pratiques prostitutionnelles (pour les établissements qui en font la demande explicité).
  • Imaginer comment s’engager personnellement dans une fraternité avec les plus exclus. 

 

Si vous êtes un établissement scolaire ou universitaire et souhaitez que nous intervenions à vos côtés, contactez nous : 01 49 23 89 90 – messagesauxecoles@captifs.fr

 

Témoignages de lycéens

« On nous a toujours dit qu’on pouvait dire bonjour aux SDF et que ça leur faisait très plaisir. Mais là, on nous a donné des raisons pour le faire et même des motivations ».

 

« … Même si nous ne nous engagerons pas dans une association qui s’occupe de personnes sans abri, cette intervention nous a permis de nous ouvrir à l’autre en acceptant les différences ».

 

 

Pour en savoir plus sur la médiation sociale au sein des Captifs :